Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternative Radio

Funkadelic - "standing on the verge of getting it on" (1974)

15 Juin 2015 , Rédigé par alternativeradio.over-blog.com Publié dans #Funk

                           

Difficile de piocher dans la foisonnante et passionnante discographie de Georges Clinton et de ses deux formations phares, les Funkadelic et Parliament.

J'ai choisi de vous parler de "standing on the verge of getting it on", qui date de la première ère du groupe, avant le virage disco funk de "one nation under a groove".

"Standing on the verge of getting it on" voit le retour du guitariste Eddie Hazel après avoir passé un an de prison pour possession de drogues. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son retour s'entend, tant ses guitares hendrixiennes sont mises en avant sur ce disque. Il faut dire aussi qu'il co-signe la moitié des morceaux, ce qui nous donne peut être le disque le plus rock de la bande à Clinton depuis le très psyché "free your mind and your ass will follow"(enregistré en une seule journée et sous trip).

Le disque commence sur les chapeaux de roue avec les puissants "red hot mama" et "alice in my fantasies", sûrement les deux chansons les plus "heavy" du collectif. Petit moment d'accalmie ensuite avec le planant 'I'll stay" : sept minutes imparables et tout en douceur de groove sexy et où Eddie Hazel nous éblouit une nouvelle fois. La première face se clôture avec "sexy ways" aux accents R&B, et qui donne un petit aperçu de la voie que prendra le groupe sur les prochains albums.

La face B débute avec l'hymne funk "standing on the verge of getting it on", l'un des meilleurs morceaux de l'histoire du groupe : véritable machine à danser où se côtoient gros funk délirant et guitare quasi hard rock. Vient ensuite "Jimmy's got a little bitch in him" dont le groove décalé pourrait faire légèrement penser à du Frank Zappa. L'album se cloture en apothéose avec le déchirant "good thoughts, bad thoughts", qui fait irrémédiablement penser à "maggot brain", le morceau instrumental d'ouverture du disque du même nom. En effet Eddie Hazel y fait pleurer sa guitare de la même manière, et y démontre une nouvelle fois son immense talent.

La pochette intérieure est également un petit régal. On peut notamment y lire une nouvelle narrant comment George Clinton a été envoyé sur la 3e planète de "Funkadical Vibration" pour préserver la dimension funky de l'Homme. Quatre apôtres se sont vu confier cette tâche : Sly Stone, Hendrix, Sun Ra et George Clinton. Suite à la défection pour diverses raisons des trois premiers, seul Clinton subsiste....

"standing on the verge of getting it on" illustre à merveille le caractère délirant de la P-funk family réunit autour de George Clinton avec ce brillant mélange de rock, funk et soul. Les MC5, Hendrix et James Brown sur un même disque !!!

Partager cet article

Commenter cet article