Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternative Radio

Anthony Joseph - "caribbean roots" (2016)

27 Juin 2016 , Rédigé par alternativeradio.over-blog.com Publié dans #World

Anthony Joseph - "caribbean roots" (2016)

Anthony Joseph est un poète, chanteur et romancier londonien originaire de Trinité-et-Tobago. En compagnie de son groupe les Spasm Band, il a réalisé trois disques mixant le groove des Jb's et de Fela Kuti, les rythmes afro caribéens de Cymande, la classe de Marvin Gaye et la poésie de Gil Scott Heron. Le point d'orgue étant l'indispensable "bird head son", sorti en 2009.

Depuis Anthony Jospeh s'est séparé de ses Spasm Band et après un décevant "time" en 2014, réalisé en compagnie de Meshell Nedegeocello, il revient en grande forme cette année avec "caribean roots". Pour ce nouveau disque, il a réuni une véritable dream team cosmopolite comprenant entre autre les saxophonistes Jasan Yarde (Jazz Jamaica All Stars) et Shabaka Hutchings (Melt Yourself Down, The Comet Is Coming, Sons Of Kemet...), le trompettiste Yvon Guillard (Magma), le tromboniste Pierre Chabèle (Creole Jazz Orchestra) ou encore le percussionniste Roger Raspeil.

Musicalement, des lignes de basses groovy et funky, une section cuivre jazz à la limite du free, et des percussions apportant une touche tribale, créent une couleur musicale chaleureuse et colorée, sur lesquelles le poète pose ses lignes de chant entre spoken word et mélodies envoûtantes. On retrouve ici le cocktail musical qui avait fait merveille sur ses premiers albums, mais ses racines caribéennes se font sentir ici plus que jamais.

Alternant tracks ensoleillés ("neckbone", "small holding"), brûlots endiablés ("slinger 1", "Jimmy upon that bridge"), et longues plages psalmodiés ("drum song", "the kora", "caribbean roots"), le cocktail proposé sur ce "caribbean roots" est des plus riche et propice à la transe.

Spirituel, groovy et métissée, "caribbean roots" risque fortement de vous accompagner tout l'été et bien au delà!


 

Partager cet article

Commenter cet article